JSBachDire que Bach est tombé dans le domaine public tiendrait presque de la Lapalissade ! Depuis le temps que le brave compositeur, tant prolifique fut-il sans être futil, a rendu grâce à son créateur. Disparu en 1750, ses oeuvres sont déjà tombées dans le domaine public depuis 1820. Certes, mais si les partitions sont accessibles à chacun, les enregistrements ne sont pas l'oeuvre pour autant du génial musicien. Enregistrées par différents interprètes, dont l'un des chantres est certainement sans conteste Glenn Gould, les oeuvres de JS Bach sont toujours soumises à droits d'auteur... au moins jusqu'en 2052 concernant les interprétations de M. Gould.

Il faut donc saluer l'initiative de Kimiko Ishizaka qui vient d'enregistrer, sous licence Creative Commons Zero, les Variations Goldberg. L'histoire est sympatique et se trouve sur le site où peuvent être téléchargées, en toute légalité, ces oeuvres libres de droits.

Yannix

Écrire un commentaire

Capcha
Entrez le code de l'image

Fil RSS des commentaires de cet article